Accueil du site de l'Institut Supérieur des Métiers
!Avec le soutien de :

MEIEDGCIS

Présentation du Réseau Artisanat-Université®

La dynamique du Réseau Artisanat-Université® : Acteurs et chercheurs au service des métiers
 

Mission

L’Institut Supérieur des Métiers développe l’effort de recherche sur le secteur artisanal en vue d’alimenter l’action des pouvoirs publics et des organisations de l’artisanat sur les enjeux prospectifs et stratégiques du management des très petites entreprises.


L’enseignement supérieur et les travaux de recherche universitaire, longtemps centrés sur la PME et la grande entreprise, ne se sont attachés que récemment à l’étude des spécificités de l’entreprise artisanale. Or, la recherche a un rôle primordial à jouer dans l’acquisition de connaissances sur la nature et le fonctionnement de la petite entreprise. Parallèlement, les entreprises artisanales sont elles aussi en droit de mieux connaître et de bénéficier des ressources offertes par l’université.


Aussi, l’Institut a créé dès 2002 le Réseau Artisanat-Université®. Soutenu par l'Etat, ce dispositif permet de suivre l’évolution des pratiques des entreprises et de consolider les connaissances sur l’entreprise artisanale, tout en accompagnant les dirigeants dans la gestion de leur entreprise et la mise en place de stratégies performantes.


Dans ce cadre, les rencontres entre artisans, universitaires, organisations professionnelles et Chambres de Métiers et de l’Artisanat renforcent les liens entre l’Université et le monde des métiers sur des objectifs précis de prospective, d’analyse et de repérage des bonnes pratiques de management dans un secteur clé du tissu économique français.



Objectifs

Fondé sur un objectif de recherche-action-formation, le Réseau Artisanat-Université® :


  • Met à disposition des acteurs économiques de l’artisanat les ressources de l’enseignement supérieur et de la recherche universitaire centrées sur leurs problématiques concrètes ;
  • Représente pour la recherche universitaire une source de contacts et d’échanges directs avec les entreprises artisanales et l’expérience de leurs dirigeants, seule en mesure de nourrir, valider et appliquer par des études de cas les résultats de travail élaborés en commun ;
  • Permet aux artisans de prendre du recul sur leur activité, de réfléchir à leur rôle de dirigeant et à leur vision stratégique tout en participant à l’élaboration d’une réflexion qui soit applicable à l’ensemble des entreprises artisanales et permette aux organisations de l’Artisanat de proposer des outils ou des formations toujours mieux adaptés aux besoins du secteur.


Méthodologie

Le Réseau Artisanat-Université® s'est décliné sous forme de travaux de recherche-action-formation :

  • Les clubs régionaux de dirigeants, consacrés à l’étude d’une problématique transversale, définie lors d’un comité de pilotage, en lien avec les acteurs de l’artisanat régional et les services de l’Etat en région ;
  • Les clubs sectoriels dédiés à l’étude d’une problématique spécifique à un secteur d’activité sur le plan national.


Environ une centaine d’universitaires et de chercheurs ont ainsi participé au réseau depuis son lancement. Ces partenariats ont permis l’accroissement des connaissances scientifiques sur la gestion des entreprises artisanales, avec notamment la publication d’articles, de communications scientifiques et d’ouvrages.


A présent, l’expertise sur l’artisanat acquise par les universitaires peut être plus efficacement mobilisée par les organisations consulaires et professionnelles en termes d’actions et d’outils opérationnels.


Le dispositif de pilotage du réseau s’articule autour d’un Comité d’Orientation stratégique, au niveau national, et de réunions régulières avec les partenaires pour effectuer le bilan des travaux menés dans le cadre de ce réseau.


Aussi, dans le prolongement des décisions prises par le Comité d’Orientation Stratégique et par le Conseil d’administration de l’Institut Supérieur des Métiers en décembre 2011, les travaux du Réseau Artisanat-Université® font l’objet d’un recentrage. Il s’agit désormais pour l’Institut de travailler avec ses partenaires et les équipes universitaires sur des projets nationaux dédiés. Par conséquent, les clubs régionaux de dirigeants ont cessé d’exister dans leur forme initialement en vigueur.


Ainsi, sur le modèle des clubs sectoriels déjà lancés par l’ISM dans le secteur du bâtiment, en partenariat avec la Capeb, de nouveaux chantiers d’étude pourraient par exemple être mis en place, afin d’étudier les problématiques spécifiques à un secteur donné ou bien, plus généralement, les stratégies de l’entreprise artisanale en termes d’accès aux marchés publics, de filières courtes ou de développement commercial. Il est essentiel de stimuler la prospective sectorielle, afin de repérer les facteurs de changement et d’inertie qui impactent le secteur de l’artisanat. Plusieurs enjeux liés aux mutations de la société, de l’environnement, des métiers, se posent, et le secteur de l’artisanat doit pouvoir les appréhender.



Ce travail de prospective doit à la fois partir d’une enquête terrain et proposer des pistes de réflexion, avec tout le recul nécessaire. Pour ce faire, il s’agit de proposer une ingénierie privilégiant l’appropriation des résultats obtenus. Aussi, les projets de prospective sectorielle sont mis en place dans le cadre d’un partenariat universitaire, en lien étroit avec les organisations, et s’appuient sur la méthode de la formation-recherche-action.


Cette méthode, qui enquête sur les bonnes pratiques des chefs d’entreprise artisanale, associe la recherche à deux autres axes : la formation des artisans et l’élaboration de supports, de guides méthodologiques ou de tout autre outil opérationnel jugé utile par l’organisation.




Vos correspondants

Chef de projet

Sophie Botha

s.botha@infometiers.org

01 44 16 80 65

Assistante

Christine Prieur de la Comble

c.prieurdelacomble@infometiers.org

01 44 16 80 49